St-Amédée(-de-Péribonka) partie 2:Le peuplement

Ecrit par:Roch
Published on Février 2nd, 2013 @ 10:36:00 pm , using 1188 mots, 703 vues

Vu la grande quantité d'information disponible et pour ne pas surcharger induement le présent article, je me dois d'en ajouter un à cette série. Le prochain aura pour titre: "St-Amédée(-de-Péribonka) partie 3: Sa naissance, sa vie, sa mort" et le dernier: "St-Amédée(-de-Péribonka) partie 4: Ses habitants en 1911" .

L'on a vu dans mon article précédent l'érection en municipalité, le 15 janvier 1903, de St-Amédée et, le 15 octobre 1908, de celle de Péribonka, cette dernière issue du démembrement partiel de St-Amédée. Cela présuppose qu'il y avait à cette époque une population assez considérable pour justifier une telle érection.

L'on verra dans cet article le contexte global dans lequel ces municipalités sont nées, quel en a été le moteur principal ainsi qu'un survol assez sommaire de l'évolution de la population jusqu'à 1928.

L'exode aux États-Unis

Dans le dernier quartile des années 1800 et le premier de celles de 1900, l'on vit un exode sans précédent de Canadiens-Français vers les États-Unis, en raison de la pénuries de terres où s'établir et attirés par le travail dans les "factories".

Des voies s'élevèrent alors contre cette situation qui vidait le Québec de ses forces vives. Parmi celles-ci, émerge le célèbre Curé Labelle, immortalisé dans la mémorable série "Un homme et son péché".

Alors sous-ministre de la Colonisation, celui-ci, dans un rapport déposé fin 1888 au premier ministre Mercier, préconise un rapatriement de ces expatriés au États-Unis ainsi que de favoriser l'immigration pour peupler de nouveaux territoires nouvellement ouverts à la colonisation. Voici un aperçu de ce rapport (ref. -1):

Le Lac-St-Jean, un territoire fertile

Arthur Buies, dans son livre "Le Saguenay et le bassin du Lac-St-Jean" publié en 1896, (l'un des quelques 6000 livres et revues de ma bibliothèque dont on peut consulter l'inventaire ici),  en citant Bouchette, écrit:

et, plus loin, au sujet de la vallée arrosée par la Petite Péribonka, il poursuit:

D'autres documents glorifiaient la fertilité de ce territoire. L'on peut citer les pages 156 et 157 (voir aussi les pages 158 à 164) du rapport d'arpentage de Georges B. Du Tremblay pour les Cantons Dalmas et Taillon rédigé en 1887 qui suit (ref. -2):

Efforts pour mousser la colonisation

Afin de mousser la colonisation de ce vaste territoire, l'on forma diverses sociétés de colonisation. Voici celles qui opérèrent au Saguenay-Lac-St-Jean (ref. -3):

Ces sociétés, travaillant de concert avec des Agents de Colonisation et des Missionnaires Colonisateurs localisés à Québec, Montréal, Chicoutimi, Rimouski, Joliette , Boston et même en Europe, réussirent à recruter de futurs colons et à les amener sur place, ce qui n'était pas une tâche facile, vu les difficultés du voyage (ref. -3):

Une fois rendus sur place, les problèmes ne s'arrêtaient pas là. D'autres difficultés attendaient ces nouveaux colons, souvent mal préparés et non conscient de l'énorme tâche que nécessite l'ouverture d'un pays neuf. Voici un extrait des mémoires de Mme Émilie Bergeron-Girard:

Une difficulté non prévue fut celle de la  spéculation des terres qui affligea le début de cette colonisation (ref. -3):

L'on vit, en 1899, apparaître à Roberval un nouveau journal "Le RAPATRIEMENT":

Histoire de l'Imprimerie au Saguenay, page 136

La colonisation du territoire

Le site de la Municipalité de Péribonka  fait remonter sa fondation en 1888. C'est à l'appel de Mgr Labelle que M. Niquet se rendit une première fois au Lac-St-Jean en 1887 et traversa à Péribonka. L'on peut lire les souvenirs de M. Niquet dans le livre "L'aventure Louis Hémon" que l'on peux consulter ici, pages 229 à 233. Cependant, cela ne signifie pas nécessairement que le premier colon s'y établit à cette période. Déjà, en 1897, un contingent de 16 familles s'y établirent ( ref. -4, pages 130 et 131)):

Sur le plan d'arpentage du Canton Dalmas de Georges-B. Du Tremblay et daté du 23 octobre 1897, l'on peut y lire, sur le rang II, les noms de plusieurs propriétaires. Un agrandissement de cette partie du plan nous les montre (ref. -5):

Il ne faut pas oublier que, jusqu'en 1923, le territoire de Ste-Jeanne-d'Arc faisait partie intégrante du territoire de St-Amédée, et que conséquemment, l'on doit également considérer ses débuts. Le premier colon qui s'y établit fut M. Joseph Girard et ce, en 1898 (ref. -6).

Il est également très intéressant de prendre connaissance des mémoires de Mme Émilie Bergeron-Girard qui fut la première femme à Ste-Jeanne-d'Arc et de M. Louis Besson qui immigra de France pour s'établir à Ste-Jeanne-d'Arc.

Mme Émilie Bergeron est la mère de Joseph Girard qui épousa tante Alma Boivin le 11 octobre 1926 à Ste-Jeanne-d'Arc. A noter que M. Joseph Girard père, son épouse Émilie et mon oncle Joseph Girard sont mentionnés aux lignes 25, 26 et 31 de la page 4 du recensement 1911 de St-André-de-Péribonka.

M. Louis Besson est le père de André qui épousa tante Emma Boivin le 18 juin 1928 également à Ste-Jeanne-d'Arc. Aussi, à  noter que MM. Louis et André Besson sont mentionnés aux lignes 47 et 49 de la même page de recensement.

Évolution de la population

Pous suivre l'évolution de la population, je me suis servi des recensements et de divers documents présents sur internet. Ces documents ne me permettent pas toujours de suivre séparément l'évolution des paroisse St-Édouard et St-Amédée.  Je vais vous présenter les données telles que je les ai recueillies et, à la fin, je ferai un tableau consolidé de ces deux paroisses.

La population en 1901. La source de données est le recensement de 1901. L'on retrouve ces données sur le site d'Automated Genealogy. Elles se retrouvent sous la forme de deux pages internet principales.  La première, couvre intégralement le Canton Dalmas. La deuxième, contrairement à ce l'on lit lorsque l'on clique sur valider, en haut dans le fichier pdf, ne contient pas seulement des données de St-Michel-de-Mistassini mais aussi de plusieurs cantons ainsi que du village de St-Michel. Lorsque l'on déroule le fichier du haut l'on peut voir dans la marge gauche le lieu de provenance des données. Je n'avais pas remarqué cela lorsque j'en ai fait la validation en 2004, ce qui, d'ailleurs, n'avait pas d'incidence. Mais, dans cet article, il est essentiel de les départager. Pour ce faire,  j'ai informatisé ces données dans une feuille de calcul excel et j'ai créé un tableau croisé dynamique ce qui me permet de les présenter distinctement. Voici la résultat de ces deux pages:

Seules les données des Cantons Dalmas et Dolbeau  seront considérées dans le tableau consolidé.

Population en 1905 (ref. 7):

Population en 1909 (ref. 7):

Population en 1911 (ref.: informatisation, en 2007, des données sur excel à partir du site d'Automated Genealogy):

Population en 1913 (ref. 8);

Population en 1921 (ref.: fichier excel récupéré sur le site de l'Université d'Ottawa et qui n'y est plus présent);

 

Graphique de l'acroissement de la population 1901-1911:

Ceci complète cet article.

Pour quiconque aimerait en  lire un peu plus sur la vie de ces  pionniers de la région du Saguenay - Lac-St-Jean, je suggérerais deux romans historique: 1- "Le Chemin de Kénogami", de Cécile Gagnon, Éditions Québec/Amérique, 1994, ISBN 2-89037-727-X et 2 - "Mistook", de Gérard Bouchard, Les Éditions du Boréal, 2002, ISBN 2-7646-0184-4.

Bonne lecture!

Jean-Roch St-Gelais

Références:

1- Le curé Labelle : sa vie et son oeuvre : ce qu'il était devant ses contemporains, ce qu'il est devant la postérité

2- Rapport d'arpentage des  Canton Dalmas et Taillon Carnet, D76 Georges-B. Du Tremblay

3 - Historique de la colonisation dans la province de Québec de 1825 à 1940

4- Vastes champs offerts à la colonisation et à l'industrie, le lac Saint-Jean : ses ressources, ses progrès et son avenir

5- Plan l'arpentage du Canton Dalmas de Georges-B. Du Tremblay

6- Les premiers à Ste-Jeanne-d'Arc

7- Le Lac Saint-Jean : ses ressources, ses progrès et son avenir

8- Monographies paroissiales: esquisses des paroisses de colonisation de la province du Québec

<< 1 ... 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 ... 60 >>

©2021 by Jean-Roch St-Gelais • ContactAideblog softwarehebergeur
Blog skin design by Andrew Hreschak