Hommage au Frère Gérard Rousseau

Hommage au Frère Gérard Rousseau

Ecrit par:Roch
Published on Mai 25th, 2013 @ 04:49:00 pm , using 811 mots, 552 vues
Posté dans famille ROUSSEAU

Gérard Rousseau 1934 - 2013

C'est ce que probablement l'on pourra lire sur l'épitaphe de Gérard.

Nous sommes nous déjà demandé ce que signifiait le « trait d?union »  entre ces deux dates?

Pour certains, cela signifie le lien entre la vie et la mort. Pour d'autres, le lien entre la vie et le néant. Pour d'autres encore, le lien entre le début d'une vie terrestre et le début d'une autre vie, qu'on dit « éternelle ».

Une chose est certaine, et qui devrait faire l'unanimité, le trait d'union représente la vie passée sur terre de cette personne, avec ses joies et ses peines, vécues au fil des jours.

C'est ce qu'ont voulu illustrer dans le texte ci-bas ses frères et soeurs lors du service funéraire célébréen sa mémoire le 25 mai en la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré.

------------------------------------------------------------------------------

Gérard Rousseau 1934 - 2013

Le 23 septembre 1934 naissait notre frère Gérard, le 4ième d'une famille de 16 enfants.

Gérard n'a pas vécu son enfance et son adolescence sans souffrir du handicap qui était le sien, et tout cela sans se plaindre. Tout au long de sa vie il a surmonté courageusement les inconvénients de sa situation.

Il a laissé le nid familial à plusieurs reprises pour des interventions chirurgicales. Très tôt, il a dû quitter l'école pour épauler notre père et notre grand frère Almas sur la ferme familiale, où il a pris une part active au travail avec une grande générosité. Mieux que personne, il a appris très jeune la grande ferveur à Sainte-Anne que notre mère nous a transmise et qu'il a lui même développée au fil des années.

Jeune et d'un grand coeur, il aimait être là au travail, au jeu, et à la prière. En 1960, il était temps pour lui de quitter le nid familial. Il s'est senti appelé à entrer en communauté religieuse, chez les Rédemptoristes, et à partager avec ses confrères, après sa formation religieuse, un travail similaire qu'il aimait, à la ferme d'Aylmer.

Mais c'est à Sainte-Anne de Beaupré qu'il s'est senti vraiment chez lui et qu'il s'est épanoui en semant la joie et l'espérance autour de lui. Nous le sentions heureux avec ses confrères Rédemptoristes. Les nombreuses anecdotes qu'il nous racontait de ses confrères, avec beaucoup d'humour, arrivaient toujours à la même conclusion : « c'est`un bon bonhomme ».

Nous avons été témoin à plusieurs reprises de sa grande ferveur et de la confiance inébranlable à Sainte-Anne et au Saint-Esprit. Il était un homme de foi. Ayant connu la souffrance, il était très proche des malades qu'il se faisait un devoir de visiter régulièrement. Sa belle simplicité, son humilité, son accueil, sa grande compassion pour les pauvres et les démunis  attiraient les gens et les portaient à solliciter son aide. Il savait les convaincre de s'abandonner à Sainte-Anne et à l'Esprit-Saint qu'il disait « Le plus fort ».

C'était sa vie.

 

Oui, Gérard avait tellement confiance en l'Esprit-Saint, et nous ne saurions dire si c'est l'effet du hasard ou autre chose, mais même le pape François disait, en ce matin du 22 mai, jour du décès de Gérard:

« Priez l'Esprit Saint sans relâche »

Message aux francophones

ROME, 22 mai 2013 (Zenit.org) -Le pape François invite les francophones à ne jamais cesser d'invoquer l'Esprit Saint.

Après sa catéchèse en français, place Saint-Pierre, devant quelque 50 000 personnes, le pape a en effet adressé ce message en italien, traduit ensuite par un de ses collaborateurs:

« "Je salue cordialement les pèlerins francophones, particulièrement les fidèles venus de diverses paroisses de France ainsi que les nombreux jeunes présents. Chers amis, le Saint Esprit fait de nous des évangélisateurs courageux, habités du désir de porter la bonne nouvelle de l'Evangile à tous nos frères ; et il nous en rend capables. Priez-le sans relâche et laissez-vous guider par lui, sans avoir peur du chemin sur lequel il vous conduit. Ayez confiance, et soyez assurés de sa présence : c'est lui qui ouvre les coeurs à l'amour de Dieu et des frères." »

Gérard, tu étais le pilier de notre famille. Comme nous avons eu du plaisir avec toi en famille, nous racontant tes petits tours comme pas un ne sait le faire. Tu t'es préparé une place de choix, il est maintenant temps pour toi de prendre un repos bien mérité.

Tu nous quittes mais tu resteras pour chacun de nous un exemple de courage et de persévérance. Certes tu nous manqueras, mais que de bons souvenirs nous garderons!

Même si son départ nous touche, il nous faut se réjouir car nous avons au ciel un saint de plus pour veiller sur nous.

Gérard, ton souvenir restera gravé à jamais dans nos coeurs.

------------------------------------------------------------------------------

En terminant, nous ne voudrions pas manquer de remercier les Rédemptoristes et toutes les personnes ici présentes, ce qui témoigne de votre amour envers Gérard et notre famille.

------------------------------------------------------------------------------

Lorsque, à l'avenir, l'on lira sur une épitaphe ou sur une notice nécrologique ce trait d'union, ayons une pensée toute spéciale à ce que cette personne a vécue et à ce qu'elle représente pour nous.

Jean-Roch St-Gelais

------------------------------------------------------------------------------

 

------------------------------------------------------------------------------

 

Aucun commentaire pour le moment

©2019 by Jean-Roch St-Gelais • ContactAideblogging softwareserveur web
Blog themes design by Andrew Hreschak